Je Fais Un Don

Type to search

A La Une Immersion parlons éco Télé’Asu News

Douala: La Régie du Terminal à conteneur réalise 49 milliards F.Cfa de chiffre d’affaires en 2020

Télé'Asu Fév 19

Cette performance de la RTC du PAD lui a permis de reverser 15 milliards au Port autonome de Douala et 9 milliards au Trésor public.

Une contribution fiscale en hausse de 1 milliard 300 millions de FCFA

Après une année d’existence, la Régie du terminal à conteneur (RTC) du Port autonome de Douala fait le bilan de ses activités. Selon ce rapport d’activité, le chiffre d’affaires de la RTC s’élève exactement à 49 milliards 855 milles 974 mille francs Cfa. Un montant en léger augmentation par rapport à l’année 2019 où DIT, l’ancien concessionnaire, avait réalisé 48 milliards 458 millions 817 mille francs Cfa.

La RTC a ainsi pu reverser  9 254 477 171 F.Cfa comme contribution fiscale en 2020 contre 7 926 931 463 F.Cfa en 2019. Au cours de cette année 2020, la RTC a payé comme redevances au Port autonome de Douala, la somme de 15 402 795 024 F.Cfa contre  4 322 617 810 F.Cfa seulement en 2019.

Faustin Dingana, le directeur délégué de la RTC d’apporter d’autres précisions.

«Le chiffre d’affaires se situe à 49 milliards 855.974 Francs Cfa. En 2019, le chiffre d’affaires du terminal se situait autour de 48 milliards 458.817 francs Cfa. Les 49 milliards que nous rapprochons à titre comparatif avec les 48 milliards de l’année 2019, c’est un peu de manière abusif que nous faisons cette comparaison. Parce qu’il faut dire qu’en 2020, nous avons opéré dès le 1er janvier 2020, une remise sur les tarifs de manutention terre de 10%. (…) Cette baisse a entrainé une perte du chiffre d’affaire du terminal de 3 milliards 400 millions. Ce qui constitue un gain pour l’économie.»

328 navires traités contre 337 en 2019

Régie du terminal à conteneur du Port autonome de Douala /Douala 18janvier 2021/ (c) TeleAsu

Ce chiffre d’affaires a été réalisé grâce aux activités telles que le traitement des navires, l’embarquement et le débarquement des conteneurs (evp) et la livraison et la réception des conteneurs. Le tableau du bilan de cette première année d’existence affiche 328 navires traités contre 337 en 2019. Un volume de 366.667 conteneurs Evp embarqués et débarqués sur les prévisions de 366.419 conteneurs. Des chiffres en baisse comparativement à l’année 2019 où l’ancien concessionnaire a embarqué et débarqué 370.685 conteneur Evp. L’on note également que 123.296 conteneurs ont été livrés à l’import sur les 128.000 en prévision et 71.978 conteneurs ont été réceptionnés à l’export sur les prévisions de 70.000.

Aucune congestion

Si les chiffres de la production sont en ballotages, le directeur délégué de la RTC se veut rassurant quant à la capacité de la régie à produire davantage.

«Nous avons pu en 2020 livrer 123.000 conteneur à nos clients alors qu’en 2019 l’ancien opérateur en avait livré 116.000 et vous pouvez imaginer le contexte dans lequel nous faisons toute cette opération. Un contexte caractérisé par la fermeture des frontières qui ne favorise pas l’entretien efficient de nos équipements. Mais nous avons développé des ingénieries qui nous ont permis de contourner cette difficulté», explique Faustin Dingana.

Le terminal à conteneur du Port autonome de Douala a subi plusieurs travaux de rafraichissement pour améliorer son rendement.

383 personnels dont 353 hommes et 30 femmes

La régie du terminal à conteneur du Port autonome de Douala compte 383 personnels au sein de son effectif soit 353 hommes et 30 femmes. Elle a été réorganisée par résolution 0747/20/CA/PAD du 27 juillet 2020 du Conseil d’administration du PAD. Cette cession a prorogé la durée de la RTC à trois ans renouvelables à compter du 1 er janvier 2021. Ceci, en attendant la fin des procédures judiciaires pendantes devant les tribunaux et qui opposent le port autonome de Douala à l’ancien concessionnaire Douala international terminal, DIT, filiale du groupe Bolloré.

Vous pouvez écouter les explications du Directeur de la RTC, Faustin Dingana sur notre chaîne…