Je Fais Un Don

Type to search

Afrik’elles Télé’Asu News

Djaili Amadou Amal remporte le Goncourt des lycéens avec “Les impatientes”

Télé'Asu Déc 02

L’écrivaine camerounaise Djaili Amadou Amal, très connue dans son pays le Cameroun, vient de remporter le Goncourt des Lycéens avec son roman “les impatientes”. Un livre autobiographique dans lequel elle parle de mariage forcé et raconte la situation difficile de la femme au Sahel.

D’après la présidente du jury lycéen, Clémence Nominé “L’écriture est simple et touchante et sonne juste, sans lyrisme superflu. C’est un livre subtil qui permet d’observer la question du mariage forcé par le prisme de ce témoignage émouvant”.

« Les impatientes » de Djaili Amadou Amal était déjà finaliste du  Goncourt 2020. Ce roman poignant retrace le destin de Ramla, 17 ans, arrachée à son amour pour être mariée de force avec Alhadji Issa, un homme riche et déjà marié. Hindou, sa sœur du même âge, est contrainte d’épouser Moubarak, son cousin, alcoolique, drogué et violent. Quant à Safira, 35 ans, la première épouse d’Alhadji Issa, elle voit d’un très mauvais œil l’arrivée dans son foyer de la jeune Ramla, qu’elle veut voir répudiée. Pour les aider dans cette étape importante et difficile de leur vie, leur entourage ne leur donne qu’un seul et même conseil : Patience !

Djaïli Amadou Amal, née en 1975 à Maroua dans l’extrême-Nord du Cameroun. Mariée à dix-sept ans dans le cadre d’un mariage arrangé, Amal a connu tout ce qui rend si difficile la vie des femmes du Sahel. Devenue écrivaine, Amal s’est affirmée en militante féministe à la tête de l’association « Femmes du Sahel ».

Son premier roman Walaande, l’art de partager un mari, paru en 2010, reçoit un accueil retentissant.

Djaili Amadou Amal est lauréate du 1er Prix Orange Livre en Afrique 2019.